L'archivage en ligne

A l’ère du numérique, on a de plus en plus des documents en format électronique à sauvegarder : photos, vidéos, documents, etc. Certes, la taille des supports physiques est devenue de plus en plus volumineuse (de l’ordre de Téra actuellement).


Toutefois étant des supports physiques, elles peuvent présenter des défaillances quand on les utilise fréquemment. Dernièrement, un nouveau système de stockage de données numériques à vu le jour : l’archivage en ligne. Pour utiliser ce concept, il suffit d’avoir une bonne connexion internet et de trouver un hébergeur fiable. Les sites de stockage en ligne sont nombreux : certains sont gratuits mais avec une taille de stockage limitée.

Le système de sauvegarde en ligne consiste à archiver les données de l’utilisateur dans un serveur distant appartenant à un hébergeur. On peut accéder aux données et les récupérer si besoin est, du moment qu’on est connecté à une connexion internet et qu’on s’identifie. Chaque hébergeur a ses propres prestations en matière d’archivage en ligne : les versions gratuites ont une capacité limité et des débits bridés. Par contre les versions payantes par contre offrent une capacité illimitée ainsi que des utilitaires de sauvegarde automatiques. De cette manière, la sauvegarde se fait automatiquement sans intervention de l’utilisateur, à condition cependant qu’il place les documents dans un dossier bien précis.


Certes le stockage en ligne présente de nombreux avantages : pas de risque de plantage quand on sauvegarde ou quand on accède aux données, pas de risque de vol ou de défaillance du support de stockage. Cependant, la vitesse de sauvegarde des données dépend de votre connexion internet. Dans la plupart du temps, on se sert de l’upload pour l’envoi des données vers l’hébergeur, or son débit est assez lent. Il faut alors compter plusieurs jours pour transférer des données de grandes tailles (vidéo, fichiers volumineux). On peut cependant améliorer la vitesse de transfert mais en déboursant un prix plus ou moyen onéreux.